Quelle place pour les femmes ?

J’aime le partage, la solidarité, les interactions. Je suis un animal profondément social et ma formation de thérapeute est humaniste et intégrative.

J’aimerais que vous partagiez avec moi les sujets qui vous tiennent à cœur, vos questions fondamentales et que nous puissions confronter nos points de vue. Ce format sera bien plus intéressant et riche pour toute notre communauté.

Connaissez-vous le mythe de la caverne de Platon ? Ou l’autre version, celle de la ville au fond du puits ? J’aime bien l’allégorie de la ville au fond du puits :

Il y  une ville au fond d’un puits assez profond recouvert d’une grille en caillebottis. Il est impossible d’embrasser toute la vue sur la ville à travers le treillis sauf à se déplacer autour du puits et à regarder au fond depuis chaque position pour se donner une idée d’ensemble.

Vous saisissez le parrallèle avec la Vie ou les événements ? Moi j’adore cette image ! Je me la remémore souvent quand j’ai tendance à vouloir adopter un point de vue unique.

Un autre proverbe qu’une de mes amies prononce souvent dit d’ailleurs : qui n’a qu’un son, n’a qu’une cloche. (plus connu sous : qui n’entend qu’une cloche, n’entend qu’un son) Je ne compare personne à une cloche ! Je tiens à le préciser des fois que l’une d’entre vous l’aurait pensé. 😆

Je crois intuitivement et profondément que nous contribuons à l’état du monde actuel par nos états intérieurs. Je suis adepte du principe dérivé alchimique de ce qui est à l’intérieur (de nous) est comme ce qui est à l’extérieur. Pour que le monde aille mieux, ce n’est pas à l’extérieur qu’il faut agir mais à l’intérieur de nous. Ce qui ne nous empêche pas d’agir à l’extérieur. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !!! Mais agir à l’extérieur sans avoir travailler sur son intériorité nourrit surtout les égrégores de séparativité.

Je crois au pouvoir des femmes, à leur vision moins manichéenne de la Vie, à leur capacité d’embrasser de larges points de vue. D’ailleurs le mythe (encore un) de l’homme chasseur fort et de la femme cueilleuse faible est tombé il n’y a pas si longtemps. Je vous mets un article qui en parle :

https://www.geo.fr/histoire/prehistoire-quelle-place-pour-les-femmes-189054

Je souhaite réellement partager quelque chose avec vous et créer une communauté active. Je vous répondrai personnellement. Ce n’est pas une annonce dans le vide, je tiens mes engagements pris, c’est une de mes règles de vie. Un bémol tout de même, je ne réponds qu’aux commentaires ou questions ayant un rapport avec le sujet. Je le précise parce que je reçois pas mal de trucs en anglais pour l’instant, ayant vocation de spam (mon impuissance érectile, mon classement SEO et autres sont envoyés direct à la poubelle).

Crédit photo : canva

Quels sont les sujets qui vous intéressent ? Quel problème auriez-vous besoin de confronter à l’avis d’autres femmes ou à mon avis ? Quelles techniques ou solutions avez-vous envie de partager ? Quelle est votre vision d’un monde meilleur ? Voilà quelques questions que je me pose. 😉

J’attends avec impatience vos réponses, remarques, commentaires.

2 réponses sur “Quelle place pour les femmes ?”

Répondre à Chris Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *